Avant d'accepter de subir un bizutage, tradition, "baptême" etc.,et de vous ridiculiser, de vous déshabiller, sous la pression du groupe ou parce que l'atmosphère s'y prête, rappelez-vous que les photos et les vidéos de votre exhibition circuleront pendant de longues années, et qu'elles peuvent réapparaître au moment où ça vous gênera, un peu, beaucoup ou énormément. A l'occasion de votre mariage (si un(e) rival veut se venger), d'une embauche, dans votre éventuelle vie publique...
Des correspondants nous signalent d'ailleurs régulièrement des photos et des vidéos qui circulent sur Internet, et dont les "héros" et les "héroïnes" préfèreraient qu'elles n'existent pas.
On en trouve apparemment sur des sites pornographiques, d'autant qu'à la diffèrence des scènes tournées par des professionnel(le)s, celles-ci présentent l'"avantage" de présenter des jeunes qui n'étaient pas volontaires ou qui regrettent, un peu tard, d'avoir accepté de se laisser bizuter. L'exhibition + la honte, voilà de quoi réjouir les voyeurs/voyeuses.
Ces photos/vidéos pourraient d'ailleurs intéresser des avocats.

Lire la suite