Cette fois, le drame s'est déroulé en Corrèze, où une association d'étudiants d'une école parisienne dont le nom a d'abord été occulté organisait un week-end d'intégration, ou "wei"

Lire la suite