L'alcool, la pression du groupe, la fatigue et le manque de sommeil, toutes les conditions sont réunies pour que le pseudo-WEI tourne au cauchemar. En particulier pour les filles, pas besoin de vous faire un dessin.

Lire la suite