Si vous recevez cet été une "invitation" à participer à un "wei" à la rentrée, déclinez l'offre poliment, ou, s'ils insistent, avec grossièreté. Souvent, ces individu(e)s ne comprennent que ça.
Rappelez-vous, l'alcool coule à flots, la pression du groupe des bizuteurs est constante, on vous a piqué votre portable, ils ne vous laissent pas dormir, vous finissez par accepter de faire n'importe quoi. Et en plus, c'est filmé.
Cette mise en garde s'adresse tout particulièrement aux filles, pas besoin de vous faire un dessin.