Ces "wei" camouflent souvent, pas toujours, des bizutages alcoolisés, humiliants, sexistes et qui peuvent être dangereux. Ne pas croire les organisateurs sur parole quand ils vous promettent que ce sera "sympa". Lille 2: après complément d'info, nous allons saisir l'université, la maire de Lille, les médias. Un 1er message a été envoyé à la fac de droit pour vérifier l'information.

Lire la suite