La loi Ségolène Royal n'est encore pas assez souvent appliquée. Pourtant, ce n'est pas une tâche surhumaine que de refuser de participer à des "wei" et autres soirées ou semaines d'"intégration" qui camouflent trop souvent des bizutages humiliants, sexistes, alcoolisés et parfois dangereux ou même mortels.
Principe de précaution: les "wei", ON N'Y VA PAS! C'est ce que j'ai rappelé sur l'antenne de Sud Radio lundi à 12h45.