Notre correspondant dans cette école nous avait alertés il y a plusieurs mois. Aujourd'hui, il nous informe qu'"on songe...à supprimer le bizutage des activités du bureau des étudiants, en collectant les signatures des étudiants défendant la même cause". Problème: "il faut réunir les signatures de deux tiers du nombre total d'étudiants".