L'association concernée regroupe des étudiants de l'EDHEC. Réaction apparemment "modérée" de la direction. Pas comme celle du patron de Dauphine à la suite d'un bizutage pourtant moins grave. Il avait pris des mesures vigoureuses, fermeture de l'association, expulsion temporaire des responsables, exclusion définitive pour l'un d'entre eux.