Notre correspondante dans la région a connu de près ces 'intégrations"et subi un bizutage scandaleux et humiliant qui aurait pu être très dangereux (dans un lycée de l'Essonne), elle sait de quoi elle parle. Il y a des écoles/facs à Lille et dans la région où les "wei" peuvent camoufler de véritables bizutages.
Problème: pour tenter d'échapper à la loi française, certains organisent leurs "wei" dans un pays étranger où le bizutage n'est pas interdit, en Belgique par exemple. Comment réagir?