Punie pour n'avoir pas respecté le code vestimentaire imposé par les ancien(ne)s, elle a dû faire des séries de sauts accroupis (squat jumps), les mains sur la tête. Elle perd connaissance, est emmenée à l'hôpital où elle meurt. Il semble que le ministre concerné ne veuille pas remettre en cause ces "rituels" organisés par les élèves plus anciens.