"Tradi", "bonne harmonie", "fraternité entre les élèves" - et cagoules (voir la photo dans le "Canard"). La direction de l'école indique au "Canard" qu'elle va "accélérer une réflexion en cours sur ces pratiques".
La "réflexion" annoncée a abouti à la dissolution de la "Khômiss". Le "Monde" écrit: "le chahutage potache, oui. Les expéditions punitives, non. La direction de Polytechnique a décidé de frapper un grand coup en dissolvant, vendrdi 28 juin, la Khômiss."