C'est notre ami Andujar, président de l'ACB, association contre le bizutage, qui avait alerté le président de l'université à propos de faits qui se seraient déroulés en 1e année de licence STAPS, sciences et techniques physiques et sportives. Il nous avait informés de sa démarche.

Lire la suite