Dès cet été, des jeunes qui viennent de passer le bac vont recevoir des circulaires qui leur annoncent des séances et autres week-ends d'"intégration", ou d'"accueil". Très souvent, il s'agit en fait de bizutages déguisés, avec deux risques gravissimes à la clé: l'alcool qui coule à flots, et les agressions sexuelles. A propos d'autre chose, lors du dernier wei au Cap d'Agde, ils ont dû aller chercher une jeune fille qui était partie sur la route.

Lire la suite