Le président de l'université, M. Batsch, a "radié l'association JAPAD et fermé ses locaux". En attendant que la justice soit saisie (l'étudiant a porté plainte).
C'est bien.
Mais on nous dit que l'étudiant qui a fait subir ces sévices au nouvel arrivant était sous l'emprise de l'alcool.
Question: l'alcool coule-t-il aussi à flots dans d'autres soirées ou week-ends organisés à Dauphine? Si oui, le président de la fac a-t-il l'intention d'INTERDIRE la consommation d'alcool dans ces soirées/week-ends d'intégration, ou de désintégration?

Autre question: quelle sera l'attitude des sponsors de l'association JAPAD, par exemple BNP Paribas et Carrefour?
Encore une question: le gouvernement va-t-il ENFIN prendre des mesures drastiques contre l'alcool dans les soirées organisées par des associations étudiantes? Il est clair que le "cocktail alcool + rapport de domination" est explosif.

Et une enquête sur les pratiques de cette association JAPAD ne s'impose-t-elle pas?

Note du 18 décembre: trois étudiants ont été exclus, dont un définitivement. Notre association approuve cette décision. C'est un signal fort envoyé à tous les bizuteurs éventuels, et aux chefs d'établissement: la loi doit être appliquée. On attend maintenant les éventuelles suites judiciaires.