On nous signale des écoles où la pratique du bizutage continue sous la forme de ces trop fameux "week-ends d'intégration". Les BDE présentent ces "wei" comme le seul moyen de se faire des amis, "sinon tu seras tout(e) seul(e) pendant toute la durée de tes études". Beaucoup de jeunes se laissent convaincre et acceptent de passer deux ou trois jours dans un lieu inconnu, généralement très éloigné et isolé, où l'alcool coulera à flots et où la pression du groupe les amènera à obéir aveuglément aux ordres des anciens et des anciennes, avec les dérapages que la presse relate chaque année.
Question: pourquoi tant de jeunes acceptent-ils de participer à ces "wei" alors que les risques qu'ils comportent sont désormais bien connus?