La ministre en a parlé à l'occasion de la remise d'un rapport par la rectrice de l'académie de Poitiers. Deux pistes pour un projet de loi qui devrait être voté avant les vacances: 1) déclaration obligatoire à la préfecture des "wei" en question 2) "testing" par des associations de prévention et autres, histoire de vérifier que les "alcooliers" n'arrosent pas gratuitement les participants à ces "wei" et autres soirées d'intégration. J'avais demandé que le gouvernement se bouge il y a près de deux ans, à l'époque ça avait l'air difficile (pourquoi?), quelques morts plus tard, c'est devenu possible.

Lire la suite