Une de nos correspondantes, Melissandre (voir son commentaire en date du 2 juin), lance une antenne méridionale de SOS Bizutage pour le Languedoc-Roussilion, une partie de la Provence et la région Midi-Pyrénées. L'action de Mélissandre concernera bien sûr tous les bizutages, mais d'abord ceux que subissent les filles au cours d'"intégrations" fortement alcoolisées, et qui tournent de plus en plus souvent à l'agression sexuelle . Au moment où des hommes politiques doivent répondre devant la justice d'accusations d'actes de ce type, les bizuteurs vont-ils être les seuls à échapper à la sanction de la loi et à pouvoir agresser sexuellement les filles en toute impunité?

Lire la suite