Vincent Parizot est revenu sur les bizutages ce matin vendredi sur RTL. Deux témoignages:
- Francine parle du bizutage subi l'an dernier dans "une école d'ingénieurs de Bordeaux" par son enfant. Les 1es années avaient été convoqués à de "nouveaux examens" par les anciens, pseudo-information CONFIRMEE PAR LES ENSEIGNANTS. En fait, il s'agisssait d'un bizutage. Les étudiants ont été attachés par groupes de cinq, badigeonnés de farine et d'oeufs etc. La mère précise que "dès le matin, certains bizuteurs étaient déjà pris par l'alcool".
- Marie évoque le bizutage subi par son fils pompier. Ils l'ont "mis à poil", badigeonné avec du cirage noir, "y compris au bon endroit", enfermé dans une cage et arrosé avec une lance à incendie.