Le message est fort. Le bizutage n'est pas seulement humiliant. Il peut être dangereux. La condamnation à une peine de prison ferme est logique.