"Dans la nuit du 4 au 5 juillet 2009", écrit Brigitte Rénaldi, correspondante d'Europe 1, "la victime avait été tirée de son lit, déshabillée, enduite de cirage st d'un produit désinfectant avant qu'un pompier n'allume un briquet à proximité de ses parties intimes. Le jeune pompier, âgé de 27 ans, avait été grièvement brûlé." "On voulait juste brûler quelques poils. On a l'habitude. On l'a déjà fait." "Il faut vraiment être con pour faire ça, a rétorqué le président du tribunal".

Lire la suite