Le 22 septembre 2005, "lors d'une soirée organisée par l'association des Centraliens, la victime, Alewander Thomas, 19 ans, boit trop...beaucoup trop", écrit "Le Parisien". "il sera retrouvé mort, avec près de quatre grammes d'alcool dans le sang. Les enquêteurs démontrent aussitôt que les organisateurs de la fête n'avaient pas le droit de vendre de l'alcool fort".