Nous avons lancé un mot d'ordre de BOYCOTT des "wei" pour une raison simple: on peut difficilement savoir à l'avance s'il s'agit d'une véritable "intégration", ou d'un bizutage camouflé.
Surtout si le lieu exact n'est pas connu, si les étudiants ne peuvent pas emporter leur portable, si on n'est pas certain qu'aucune goutte d'alcool ne sera absorbée, et si des personnes extérieures, par exemple des journalistes, ne peuvent pas venir voir ce qui se passe, au moment qu'ils auront eux-mêmes choisi.
En l'absence d'une seule de ces conditions, c'est louche!
Bien entendu, nous n'avons pour l'instant aucune précision sur ce qui est prévu, et encore moins sur ce qui se passera réellement. Nous informons les médias.